Gestion de la difficulté

Sécuriser votre financement en situation de crise/restructuring.

affacturage groupe international

Contextes rencontrés

*

Sécuriser le financement de votre exploitation : remplacer ou compléter des lignes bancaires en place

*

Remplacer un factor déjà en place

*

Limiter l’impact du retard de paiement de vos clients

*

Mettre en place un financement en procédure amiable ou collective

*

Obtenir une ligne de financement en urgence (en 2 semaines)

*

Financer une reprise dans le cadre d’un plan de cession (newco)

*

Renégocier vos dettes sous l’égide d’un mandataire

Avantages de l’affacturage

Avantage affacturage
  • Financement pérenne qui s’adapte à l’évolution de la société
  • Mise en place possible sous procédure amiable ou collective
  • Mise en place très rapide (2 semaines)
  • Résistant aux changements de contrôle

Zoom : affacturage et gestion de la difficulté

Mise en place ou renégociation d’une ligne d’affacturage en procédure amiable ou collective

Lorsqu’une société connait des difficultés, qu’elles soient passagères ou systémiques, il peut être compliqué de trouver des relais de financement. Les partenaires bancaires ont tendance à réduire leur exposition et parfois même à couper les lignes de financement court terme.

Historiquement, l’affacturage est né pour soutenir des sociétés dans des contextes compliqués. Parce qu’il prend le poste clients en garantie, l’affacturage est plus robuste et durable que des financements bancaires classiques (dailly, prêt, escompte, découvert…).

Une entreprise entrant en procédure collective ou amiable qui dispose déjà d’un programme d’affacturage doit s’assurer du soutien du partenaire en place. Si ce soutien n’est pas confirmé il sera possible de changer rapidement de factor. Les sociétés d’affacturage ne réagissent pas toutes de la même manière face à la difficulté : certaines veulent accompagner et savent le faire ; d’autres restreignent rapidement leur financement et cherchent à mettre un terme au contrat. Lorsqu’on dispose d’un partenaire prêt à accompagner l’entreprise dans ses difficultés, de nouvelles perspectives s’ouvrent. On peut élargir le périmètre d’affacturage, augmenter les financements et sécuriser au mieux sa trésorerie.

Compte tenu du timing serré et de la pression sur le management, le rôle de Chateaudun Crédit est d’aider la société à trouver le bon partenaire sans se faire imposer sa stratégie de financement par son environnement.

Business case

Notre mission : Appel d’offres et mise en place d’un contrat d’affacturage en remplacement d’un factor existant

Contexte : Sous-traitant français de l’aéronautique en difficulté financière, dont le financement factor est clé dans la poursuite d’activité

objectif affacturage

Objectifs :

  • Trouver une solution de remplacement du factor existant (deadline : 4 mois avec échéance)
  • Obtenir des conditions de financement équivalentes sur un portefeuille de clients très concentré dans l’aéronautique

Nos réalisations

  • Etude des risques techniques du dossier (concentration, compensation clients-fournisseurs, risque cédant)
  • Implication forte de notre équipe dans les audits factor et lors de la phase de préparation du comité de crédit factor
caractéristique affacturage

Caractéristiques

  • Activité : Conception et réalisation de sous-ensembles électroniques pour l’industrie
  • Pays : France
  • Clients : Entreprises dans l’aéronautique et l’automobile
  • Type de contrat : Cession de balance confidentiel
  • Ligne : € 50 M
  • % de financement : 90% des créances cédées
  • Coût : <1.50%
  • Durée : indéterminée
  • Assurance-crédit : déléguée
valeur ajoutée courtier affacturage et assurance-crédit

Notre valeur ajoutée

• Identification des risques techniques et préconisations de solutions permettant au factor de financer en toute sécurité
• Obtention d’un accord de crédit permettant d’améliorer les quotités de financement
• Conseil permanent à l’équipe Finance pour mener à bien le projet dans le délai imposé par la fin du contrat existant
• Coordination et suivi régulier de la relation entre le factor existant et le nouveau factor rachetant les encours, permettant d’éviter un manque de trésorerie lors de la migration du contrat